Imprimer 
Homophobie

Comme de nombreuses associations, le Refuge profite de ce début d'année pour regrouper adhérent-e-s et sympathisant-e-s autour d'une cérémonie de vœux et/ou d'une galette des rois.

La délégation de Bretagne, située à Rennes, a choisi ce moment voilà quelques jours pour annoncer la bonne nouvelle : l'ouverture d'un local et donc de permanences régulières pour accueillir le public, les jeunes qui ont besoin d'être accompagné-e-s mais aussi toutes les personnes qui souhaitent en savoir plus sur l'association.

Une occasion aussi pour faire la connaissance de Pauline Molnar, nouvelle déléguée régionale.

Pauline

 

« Ce sera le point d'ancrage de notre délégation » s'enthousiasme Pauline Molnar en présentant le nouveau local du Refuge. Une adresse en centre-ville, 65 avenue Aristide Briand, qui va permettre non seulement à la vingtaine de bénévoles de s'y retrouver pour travailler mais aussi de « faire des actions de sensibilisation et des permanences ouvertes au public ».

Avec près de 36 000 nuitées assurées sur tout le territoire français en 2018, soit une augmentation de 23 % par rapport à l'année précédente, le Refuge, association d'accueil et de soutien aux jeunes victimes d'homophobie familiale, n'a plus besoin de démontrer son utilité.

Depuis, quinze ans, ce sont dix-neuf délégations qui ont ouvert leurs portes en France Métropolitaine et Outre-Mer, à partir de la délégation originelle basée à Montpellier. Longtemps seule pour toute la partie Ouest du pays, la délégation Bretagne se réjouit aujourd'hui de compter quelques soutiens avec notamment des correspondants relais établis en Loire-Atlantique, Morbihan et Côte d'Armor et bientôt une nouvelle délégation à Angers.

Un lieu garant de « l'intimité » des jeunes hébergés

Depuis octobre dernier, c'est Pauline Molnar, jeune assistante sociale de 24 ans, qui a pris la tête de la délégation bretonne. Arrivée en septembre 2017 à l'association pour quelques mois de service civique, elle est restée comme bénévole, convaincue de l'importance de l'action du Refuge et bien décidée à mettre ses compétences professionnelles à son service.

afficherefugeL'année 2018 se termine avec un bilan positif pour la nouvelle déléguée qui liste quelques temps forts comme les Marches des Fiertés à Rennes et au Mans ou la Semaine Nationale du Refuge vécue chaque année au mois de mai, mais aussi l'accueil à Saint-Malo de toutes les délégations françaises pour un séminaire exceptionnel.

Depuis un an maintenant, l'antenne rennaise gère une maison-relais destinée à l'hébergement de quelques jeunes. « Cette maison, c'est leur intimité - estime Pauline Molnar – on la garde pour eux. » C'est donc avec joie que toute la délégation a dernièrement « posé ses valises » au nouveau local. La déléguée régionale insiste sur le souhait d'ouvrir le plus largement possible des permanences d'accueil du public, plusieurs fois par semaine, sans doute le mercredi soir et le samedi...

Les horaires sont à l'étude et le mois de février va permettre à toute l'équipe de tester différentes propositions avant d'établir un calendrier précis qui sera annoncé sur les réseaux sociaux et auprès des partenaires de l'association.

Geneviève ROY

Pour aller plus loin : Délégation Bretagne du Refuge – 65 avenue Aristide Briand à Rennes – les permanences seront annoncées sur la page facebook de l'association. A noter aussi : la ligne téléphonique d'urgence 24h/24 (appel ou SMS) : 06 31 59 69 50

Powered by CoalaWeb