Imprimer 
Associations Homosexualité

 

Beau succès pour la soirée de rentrée du CGLBT de Rennes. Rue de Lorraine, le local a failli être trop petit pour accueillir tous et toutes les participant-es de l'apéro mercredi soir.
Des bénévoles, des adhérents déjà habitués ou des partenaires, mais aussi quelques petits nouveaux-nouvelles arrivé-es à Rennes qui souhaitaient connaître les activités du Centre Gay Lesbien Bi et Trans.
Antonin Le Mée, le président, a rappelé les rendez-vous réguliers et présenté les projets pour l'année 2014/2015.

 

logo

 

 Créée en 2001, l'association a depuis une visibilité croissante notamment à l'occasion du grand rendez-vous annuel de la Marche des Fiertés organisée à Rennes chaque année au mois de juin en partenariat avec d'autres associations bretonnes, des syndicats, des partis politiques, etc.

discoursMais plus que le côté festif, non négligeable, Antonin Le Mée (chemise à carreaux au centre de la photo)  a voulu pour cette rentrée insister sur les missions du CGLBT. « Notre mission principale – rappelle-t-il - est de lutter contre les discriminations en raison de l'orientation sexuelle, de l'identité de genre et du sexe ; et comme on ne peut pas lutter contre certaines discriminations en en oubliant d'autres, évidemment on est aussi féministes et antiracistes. »

Des entretiens « non jugeants »

La mission du CGLBT se décline en rendez-vous réguliers au local. Chaque mercredi soir, c'est le temps de l'écoute et du partage « quelle que soit la météo » précise Antonin qui rappelle que l'année dernière la permanence a même eu lieu le jour de Noël. « Tous ceux et toutes celles, adhérent-es ou non, qui ont besoin d'une information, d'un conseil, de vider leur sac, de discuter, de boire un café, juste de voir du monde ou de trouver des capotes... » énumère-t-il sont les bienvenu-es de 19h à 22h. Des personnes sont là pour les écouter et répondre à leurs questions.

Les entretiens sont « confidentiels, non jugeants » et assurés par des bénévoles formés à une écoute bienveillante. En outre, chaque premier mercredi du mois, l'association Aides propose des dépistages gratuits du VIH. « Pour nous, la santé, ça ne s'arrête pas à : est-ce que tu as la rougeole ? - plaisante Antonin - La santé pour nous, c'est un esprit qui va bien dans un corps qui va bien ! Comment ça va dans ta tête ? Est-ce que tu te sens heureux dans ta vie ? Est-ce que tu as envie de prendre soin de toi ? Etc. On fait de la prévention, mais aussi de l'information et on travaille avec d'autres associations. Une fois par mois, on peut discuter avec Aides, sans tabou, sans jugement, et avec un grand sourire, et en plus connaître sa sérologie VIH en repartant ! »

aperoCar le CGLBT a la particularité d'être une association avec des adhérents individuels mais aussi de regrouper des associations, chacune étant spécialisée sur une thématique comme Aides bien sûr mais aussi Enfants-Arc-en-Ciel, Commune Vision ou encore Femmes entre elles ou GLS Multisports.

Aller « hors les murs »

Des rencontres régulières sont également proposées au local du CGLBT pour des groupes spécifiques qui souhaitent partager des questions qui leurs sont propres « dans un cadre un peu plus intime » comme les femmes - chaque premier dimanche du mois de 18h à 21h - ou les personnes transexuelles et leurs « amoureux-ses » le deuxième dimanche du mois de 15h à 18h.

En ce début d'année associative, la priorité pour Antonin Le Mée est d'être présent « hors les murs ». Deux projets phares vont être mis en place : des permanences dans les commerces de Rennes type bar, saunas, boites de nuit, etc. pour « aller prêcher la bonne parole de la prévention » et des interventions en milieu scolaire et étudiant dans les collèges, lycées, CFA, facs, etc. « On reçoit des sollicitations régulières – a précisé Antonin – et on est en train de former des bénévoles pour aller discuter avec les jeunes, leur parler respect, discrimination, homophobie, lesbophobie, transphobie, etc. »

Geneviève ROY

Pour aller plus loin :

Le CGLBT de Rennes fait partie du collectif régional « la Bretagne dit non à l'homophobie et à la transphobie » avec les associations Andbraiz (22), Multi Genres (56) et Rainbow Brest (29).

marchefierte2014

Marche des Fiertés 2014 à Rennes

 

Une médiathèque est à la disposition du public ; les adhérents du Centre peuvent emprunter les ouvrages, les non-adhérents peuvent les consulter sur place aux heures d'ouverture du local. On peut connaître les titres référencés : ici.

Les prochains rendez-vous du CGLBT :

Deux soirées conviviales au local (sur inscriptions) : autour du film Bound le 26 septembre à 20h et pour apprendre à se connaître le 3 octobre à 20h également.

Participation à la marche nationale Extritrans à Paris le 18 octobre – possibilité de départ collectif pour 20€ aller-retour.

Pour plus d'infos :

CGLBT
3 rue de Lorraine
Rennes (quartier Villejean – métro Villejean-Université)
02 99 33 26 08
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.cglbtrennes.org

facebook

Powered by CoalaWeb