MDF1

C'est une grande maison dans une petite rue en pente non loin du centre ville de Saint-Brieuc. Une maison qui en abrite une autre.

Au sein de la Maison des Associations, la Maison des Femmes 22 regroupe dix-neuf associations qui partagent le même objectif : « diffuser la culture de l'égalité » sur tout le département des Côtes d'Armor et notamment autour du 8 mars, journée internationale des droits des femmes.

Au cœur d'une programmation qui dure un mois, le temps fort annuel avait pour thème cette année « femmes et médias ». L'occasion pour plusieurs des associations de travailler en amont avec leurs adhérent-e-s et pour tout le monde de se retrouver le 12 mars afin de partager les découvertes et d'échanger avec des médias féministes.

Bernadette Vanden Driessche est pleine d'enthousiasme pour décrire la Maison des Femmes 22. « On s'est dit : si on veut que l'égalité existe vraiment, il faut que ça concerne tout le monde ; c'était notre défi » explique-t-elle. Ce désir de ne « pas rester entre soi » mais plutôt de « confronter [ses] idées avec les réalités du département », la présidente de la Maison des Femmes 22 le partage avec les nombreuses militantes féministes de la Marche Mondiale des Femmes, du CIDFF ou du Planning Familial 22 ; auxquelles s'ajoutent celles des syndicats ou d'associations dont les missions principales sont autres mais qui défendent aussi l'égalité entre les femmes et les hommes.

« On a des associations qui travaillent dans le domaine de l'insertion, des syndicats mais aussi des cheffes d'entreprises » énumère Bernadette Vanden Driessche qui ajoute : « on souhaite aussi couvrir tout le département de Lannion à Dinan, de Lamballe à Guingamp ou Saint-Brieuc. »

« Notre point commun, c'est cette bibliothèque » dit-elle encore en embrassant d'un regard circulaire la pièce centrale de la Maison des Associations où s'alignent sur les rayonnages livres et magazines sur les questions d'égalité et de droits des femmes dans tous les domaines (l'histoire, la sociologie, l'économie, etc.) . La présidente de la MDF22 est fière de ce centre de ressources qu'elle a participé à mettre en place avec quelques copines il y a plus de vingt ans avec un budget de départ plutôt modeste. Comme elle est fière d'annoncer que la MDF 22 est le « seul collectif de ce type en Bretagne ».

Une association au service des communes

MDF2Chaque année la Maison des Femmes pilote et coordonne les différentes animations autour du 8 mars ; c'est aussi elle qui offre aux partenaires la plaquette qui recense toutes les propositions. Pour en faire partie, précise Bernadette Vanden Driessche, « il faut tout de même être d'accord avec une charte qui dit : les femmes sont les égales des hommes ! » Les animations commerciales bien sûr sont bannies, en revanche quelques collectivités locales demandent à figurer sur le dépliant. « C'est un peu rigolo – s'amuse madame la présidente – que ce soient les associations qui offrent ce service aux communes ! »

« Ce que je trouve très intéressant dans ce collectif, c'est qu'il regroupe des gens très différents – se réjouit de son côté Catherine Desbruyères, présidente de la Marche Mondiale des Femmes – on a réussi à mettre ensemble la CGT et l'Action Catholique des Femmes, c'est fantastique ! Et si de temps en temps, c'est un petit peu conflictuel, tant mieux ; c'est comme ça qu'on avance ! »

Régulièrement, la MDF 22 propose à Saint-Brieuc un « Café Egalité » et c'est justement la MMF qui le coordonne avec le CIDFF. « C'est un Café du Commerce en mieux - résume Catherine Desbruyères - La seule chose sur laquelle on a la main, c'est le sujet ; on ne doit pas s'inscrire, il n'y a pas de conférencier-ère ; tout le monde est au même niveau d'intervention. » GPA, harcèlement de rue, les sujets sont volontairement éclectiques et peuvent parfois rassembler plusieurs dizaines de personnes. Le dernier, le 24 mars, s'intitulait : « entre sexisme et non visibilité, quelle place pour les femmes dans les médias ? » ; un prolongement de la journée du 12 mars proposée sur le thème commun choisi cette année par la MDF 22 : « femmes et médias ».

Médias : quelle place pour les femmes ?

« On pousse les associations à se mettre ensemble, à plusieurs, pour travailler sur le même thème » explique Bernadette Vanden Driessche. Sur le thème des médias, ce sont le CIDFF, Adaléa et Agriculture au Féminin qui ont particulièrement préparé la journée publique du 12 mars.

sport« On souhaite que pour le 8 mars chaque citoyenne puisse s'exprimer » observe Clotilde Sol-Dourdin, présidente du CIDFF 22. Adaléa qui accompagne des femmes victimes de violences a fait un travail à partir de textes d'auteures mais aussi d'écrits de femmes anonymes et en a fait une très jolie vidéo. Les adhérentes d'Agriculture au Féminin ont échangé avec un journaliste d'un magazine agricole local. Au CIDFF, les femmes ont été invitées à écrire sur des post-it comment elles ressentent ce que les médias disent d'elles en général.

Elles ont aussi échangé autour de témoignages de femmes journalistes, membres du collectif Prenons la Une. Et c'est armées de ciseaux qu'elles ont lu les pages sport de la presse quotidienne et/ou hebdomadaire. Après découpage, elles ont trié et classé les photos en trois catégories : celles où on voit des hommes, celles où on voit des hommes et des femmes ensemble, celles où on ne voit que des femmes. Résultat ? La première catégorie est de très loin la plus importante (les deux tiers du butin environ) et les photos y sont plus grandes et plus souvent en couleurs. « C'est visuel ; ça parle tout seul » en conclut Clotilde Sol-Dourdin.

Enfin, après ces temps de préparation en groupes, restitués au public lors du forum du 12 mars, une table ronde a réuni une quarantaine de participant-e-s et trois médias ouvertement féministes, un bimestriel et deux médias en ligne : Clara Magazine, 50/50 et le régional de l'étape Breizh Femmes !
Un temps d'échange riche et convivial d'où il est ressorti qu'il fallait certes continuer à grogner après les médias sur la façon dont ils traitent les femmes et la place qu'ils leur accordent, mais qu'on pouvait aussi se réjouir des initiatives nouvelles, soutenir ceux qui font un vrai travail en faveur de l'égalité et contribuer à les faire connaître.

Geneviève ROY

Photos : n°1 -Bernadette Vanden Driessche et Clotilde Sol-Dourdin – n°2 : Catherine Desbruyères et Bernadette Vanden Driessche – n°3 : un des panneaux réalisés sur le thème « femmes et médias »  - ici, la place des femmes en photos dans les pages sport de la presse quotidienne et hebdomadaire locale.

Powered by CoalaWeb

 

On reste en contact

Grâce à cette rubrique, retournons à la rencontre de femmes qui à un moment de leur parcours ont déjà croisé notre webmagazine depuis sa création en juin 2013...

 

Martha et les "enfants ACZA"

martha

 

Depuis sa création, Breizh Femmes s'intéresse au travail de Martha Diomandé et de son association ACZA qui milite contre l'excision. Pour elle, s'opposer à l'excision, c'est d'abord accompagner les matrones – les exciseuses - vers d'autres pratiques qui permettent de respecter les traditions et d'assurer la formation des petites filles tout en se débarrassant de l'acte mutilant. C'est aussi proposer à ces femmes de rester des membres reconnues de leurs communautés.

Grâce à des campagnes de formation et à la construction de cases de naissance, ACZA est présente dans une quinzaine de villages en Côte d'Ivoire où commence à grandir une nouvelle génération d'enfants qui ne seront jamais excisées et de femmes épanouies dans leur mission d'accoucheuses.

« On ne force personne à venir accoucher dans nos cases – explique Martha Diomandé qui a répondu à quelques questions – mais les femmes qui viennent savent que leur enfant ne pourra pas être excisée. C'est un acte de courage pour elles de s'afficher ainsi. Leurs enfants appartiennent en quelque sorte à l'association. On les appelle les "enfants ACZA" ».

Lire l'interview de Martha Diomandé

Dans la même rubrique, retrouvez également : Céline Boizard ou l'entrepreneuriat comme "une aventure humaine passionnante" ; Anne Lecourt admise dans la cour des grandes.