CRJ1

 

Le président de la région Bretagne, Loïc Chesnais-Girard, leur a dit que « les adultes n'auraient sans doute pas pu monter un tel projet ».

Isis et Margaux, deux membres du Conseil Régional des Jeunes , sont fières de raconter comment avec une trentaine d'autres lycéen-ne-s et apprenti-e-s, elles ont réfléchi autour du slogan « la norme, c'est toi ».

Un travail collectif qui aboutit à une série d'affiches sur les questions de sexualité, un outil pour débattre et partager avec les autres jeunes Breton-ne-s de leur âge.

« Nos affiches ne sont pas provocantes, elles sont explicites. Quand on les voit on a envie d'en savoir plus et ça invite au débat » résume Isis, élève d'un lycée général de Lorient et membre de la commission santé du CRJ. Ce projet, les jeunes l'ont mené depuis plusieurs mois jusqu'à la présentation voilà quelques jours au président de la Région des dix affiches réalisées.

Tout commence par une enquête diffusée par la commission auprès des lycéen-ne-s et apprenti-e-s de leurs établissements respectifs. Afin de travailler sur « un sujet qui [les] touche vraiment » les jeunes ont l'idée d'adresser un questionnaire à leurs camarades de classe soit directement soit via les réseaux sociaux.

Un sujet personnel, un peu tabou, qui a soudé les jeunes

Parmi les 300 réponses obtenues, quelques thèmes de réflexion s'imposent particulièrement : la santé mentale, la sexualité, le vivre ensemble. C'est donc sur la sexualité que les jeunes décident de travailler avec un angle d'approche précis : aider les jeunes à comprendre qu'en matière de sexualité, ils doivent savoir prendre de la distance avec tous les stéréotypes que véhiculent la société.

CRJ2« La sexualité, c'est quelque chose d'un peu tabou – explique Margaux, élève de Première ASSP à Vannes – ça a été un peu difficile au début d'exprimer son point de vue sans blesser les autres. Il a fallu qu'on se respecte mais très rapidement le groupe s'est soudé. » Même discours du côté d'Isis : « On ne se connaissait pas vraiment alors c'était pas facile de parler de ça et puis à force d'aborder un sujet aussi sensible et personnel, on s'est rapprochés ». Le président de la région a sans doute raison lorsqu'il leur dit que ce travail aurait été plus difficile pour des adultes qui « n'auraient pas oser en parler ».

Très vite, les jeunes dégagent une dizaine de sous-thèmes : le handicap, la place des femmes, l'homosexualité, les différentes pressions de la société, etc. Le débat s'installe pour savoir quelle réalisation concrète mettre en place afin de permettre aux autres jeunes de s'emparer de la question : vidéo, BD, affiches...

C'est toi qui décides si tu es prêt-e ou pas

C'est avec l'aide de l'association Liberté Couleurs que seront finalisées dix affiches bientôt disponibles pour les établissements, les infirmier-ère-s scolaires, les CPE, les enseignant-e-s, etc. « C'est un outil pédagogique qu'on aimerait partager dès la rentrée prochaine » assure Isis qui se réjouit d'avoir déjà pu présenter ce travail à des groupes de jeunes et espère que d'autres rencontres seront organisées dans les établissements partenaires du CRJ.

La jeune fille rappelle l'importance de dire aux jeunes : « la norme, c'est toi donc : c'est toi qui décides, c'est à toi de te sentir prêt-e et c'est à toi de choisir ; tu n'as pas à te sentir oppressé-e ou à faire des choses contre ton gré ! »

Elle se félicite par ailleurs, de cette expérience enrichissante que lui apporte le CRJ. « Ça apporte plein de choses sur le plan personnel – reconnaît-elle – en termes de connaissance et d'estime de soi. J'ai été amenée à présenter ces affiches à un groupe d'une trentaine de garçons plus vieux que moi, jamais je n'aurais cru en être capable. »

Geneviève ROY

Powered by CoalaWeb

mara1

Venues d'ailleurs

La rubrique "Venues d'ailleurs" propose des portraits de femmes migrantes.

Rencontre avec Mara, venue du Brésil qui s'est battue pour faire reconnaître ses compétences professionnelles en France au-delà de son image "d'étrangère".

Lire l'article : Mara, du Brésil en Bretagne

 

Lire les autres portraits