C'est une histoire de femmes révoltées par la situation des migrants en France. A l'image de l'opération organisée à Paris en décembre dernier, elles ont décidé de réaliser à Rennes une vente solidaire d'illustrations. Elle aura lieu dimanche prochain, le 12 mars, à l'Hôtel Pasteur. Et pour Jessie Magana, une des organisatrices, « ce n'est pas juste une vente, c'est toute une journée de partage autour de la jeunesse, de l'art et des réfugié-e-s ».

 

Migrants2

« En rentrant du salon du livre de Montreuil, j'ai vu des choses dans les rues de Paris qui m'ont vraiment choquée » témoigne Andrée Prigent. A son retour à Rennes, cette illustratrice de livres pour enfants, confie à son fils : « je vais faire la même chose que Judith ! » Elle fait allusion à Judith Gueyfier et l'association Encrages à l'initiative de la vente d'illustrations du 13 décembre dernier. Comme elle, Andrée Prigent veut manifester sa solidarité avec les demandeurs d'asile et plus largement tous ceux et toutes celles que la France rejette. Elle est hantée par cette femme dormant avec ces jeunes enfants sur une bouche de métro, dans les rues de la capitale. « On n'est pas habitué-e-s à voir ça en Bretagne – dit-elle – et quand on ne le voit pas, on ne réalise pas vraiment.

Le monde du livre se mobilise

Andrée Prigent comprend rapidement qu'elle ne peut pas accomplir une si lourde tâche toute seule. De son côté, Jessie Magana, auteure entre autres du petit ouvrage militant « Eux, c'est nous » a rencontré Judith Gueyfier au salon du livre jeunesse de Montreuil. Quand elle apprend qu'une vente va avoir lieu à Rennes, non loin de chez elle, elle se rend disponible pour participer à l'organisation.

Aujourd'hui, c'est un groupe de quatre femmes qui s'active avec fébrilité pour que la journée de dimanche soit réussie. « On est super complémentaires » se félicitent Andrée Prigent et Jessie Magana, citant leurs alter-ego : Laurence Coste et Katel Merrien. L'une a l'habitude d'organiser des salons du livre (celui de Fougères en particulier) l'autre est animatrice socio-linguistique auprès de réfugié-e-s. Sans compter les partenaires dont les bibliothèques de Rennes ou la librairie Courte Echelle. « Ce sont tous les acteurs du livre qui se mobilisent pour les réfugié-e-s » résume Jessie Magana.

Migrants1Dans les salles bruyantes de l'Hôtel Pasteur, les jeunes femmes se retrouvent pour finaliser le programme. Il faut encore trouver des denrées pour l'atelier cuisine, veiller à distribuer tracts et affiches, faire le point des associations présentes. Beaucoup d'investissements mais aussi de satisfactions.

Le carnet d'adresses d'Andrée Prigent a bien fonctionné. Plus de quatre-vingts illustrateurs et illustratrices ont envoyé des dessins originaux (plusieurs centaines donc à la vente) de Bretagne bien sûr mais aussi de toute la France et même de Belgique. « Ce sont surtout des dessins de livres pour enfants » expliquent les organisatrices fidèles à l'association Encrages fondée par des artistes du livre jeunesse. Et c'est avec fierté qu'elles énumèrent les auteur-e-s ! Pour l'instant, les « trésors » s'empilent chez Andrée Prigent où une opération emballage a eu lieu dimanche. « Si je le refais, je serai plus ordonnée » plaisante l'illustratrice tandis que Jessie Magana commente : « on a quand même des grands noms ; dans une galerie ça ne coûterait pas le même prix ! »

Une journée complète pour être « ensemble »

Si la vente d'illustrations est le cœur de cet événement, elle n'est qu'une partie du programme de la journée du 12 mars. L'objectif véritable est bien de passer du temps ensemble et de partager. Les associations concernées qui récolteront les bénéfices de la journée (MRAP 35, D'Ici et d'ailleurs, Pacé Solidarité, Un Toit c'est un droit, Bienvenue) ont été invitées à venir accompagnées de quelques-uns de leurs bénéficiaires. La Cimade et d'autres associations ont également été conviées. De 15h à 18h se succéderont différents ateliers pour les « enfants d'ici et d'ailleurs » : cuisine, calligraphie, sérigraphie, fresque, découpage, tampons, entre autres. A 16h un spectacle inspiré de la littérature jeunesse sera proposé ainsi qu'un concert de clôture à 18h.

Migrants« La Bretagne reste fidèle à sa tradition d'accueil – expliquent les organisatrices dans leur communiqué de presse – A Rennes, aucune famille ne campe dans la rue, grâce à la mobilisation des pouvoirs publics et de citoyen-ne-s. » Néanmoins, les besoins sont importants et certaines « situations demeurent critiques ». C'est pour soutenir et encourager toutes les initiatives en faveur des migrant-e-s que Andrée, Jessie et les autres poursuivent leur mobilisation ; leur mot d'ordre pour dimanche est simple : tous ensemble ! Quant à elles, il se peut que cette journée ne soit que le début d'une plus longue histoire. « Il va y avoir des prolongements à tout ça » s'amuse Jessie, l'auteure, glissant un clin d'oeil à Andrée, l'illustratrice !

Geneviève ROY

Pour aller plus loin :
Hôtel Pasteur, 2 place Pasteur à Rennes – Ouverture au public dès 14h. Exposition-vente des illustrations de 15h à 18h (trois prix : 25, 50 et 100€) - A partir de 18h spectacles (contes, concert) – Clôture à 20h – Pour en savoir plus, consulter le site de l'association Encrages et la page facebook

Powered by CoalaWeb