LNO-Cercle1

Il suffit d'observer le fonctionnement d'un groupe, qu'il soit professionnel ou privé, pour s'apercevoir que les femmes et les hommes n'y tiennent pas des places égalitaires.

Les premières ont souvent tendance à se dévaloriser et à rester dans l'ombre au profit des seconds. Ce n'est pas un hasard si nombre d'associations proposent des temps d'échange en non mixité sur certains sujets afin de laisser s'exprimer les opinions féminines.

Forte de ces constats, Fanny Dufour vient de créer à Rennes les Nouvelles Oratrices , pour permettre aux femmes de s'affirmer en osant prendre la parole.

 

« Chaque fois qu'on se trouve en situation de mixité, c'est-à-dire presque tout le temps, les femmes laissent la place aux hommes » estime Fanny Dufour qui ajoute : « elles ont du mal à se mettre en lumière et pensent souvent qu'elles ne sont pas légitimes à prendre la parole ». Pour elle, même les femmes en responsabilité professionnelle reconnaissent qu'on leur « coupe fréquemment la parole, les forçant à adopter une posture qui n'est pas la leur et notamment à cacher leurs émotions ».

La jeune femme, originaire du Jura et installée à Rennes depuis 2006, s'en est convaincue dans son travail de coach en entreprise comme dans le cadre de ses engagements bénévoles et notamment auprès de TDEx Rennes qu'elle préside depuis plusieurs années. Quand les femmes se comparent aux hommes, elles se dévalorisent, regrette-t-elle. Pour inverser cette tendance, elle a choisi de mettre à leur disposition ses compétences professionnelles et vient de créer une structure dédiée.

La confiance en soi et la légitimité, le fond et la forme

Actives depuis la date symbolique du 8 mars, les Nouvelles Oratrices ont marqué une pause forcée dès les premières semaines. Depuis la fin du confinement, Fanny Dufour reprend ses activités progressivement et se réjouit des deux cercles de parole en cours à Rennes. Il s'agit, dit-elle, de « cercles de protection et de bienveillance où on se retrouve exclusivement entre femmes » (huit à dix par groupe) accompagnées de professionnelles de la parole, coachs et comédiennes.

Pendant huit semaines, à raison de deux heures par séance hebdomadaire, les participantes sont invitées à s'entraîner sur le fond et sur la forme. Il ne s'agit pas seulement de parler mais aussi de travailler sa confiance en soi, sa légitimité, sa façon de porter ses idées ; « oser s'imposer et oser vivre ses émotions, les assumer et les transmettre » résume Fanny Dufour.

LNO-Cercle2Les formations payantes pourront prochainement être prises en charge par les entreprises ou Pôle Emploi. Si elles s'adressent pour l'instant essentiellement à des managers et des demandeuses d'emploi, les Nouvelles Oratrices ont le projet d'étendre leurs interventions auprès de publics plus fragiles, notamment des femmes précaires, éloignées de l'emploi, détenues, mais aussi dans les établissements scolaires où beaucoup de choses se jouent dès le plus jeune âge et où les examens comme le bac « basculent de plus en plus à l'oral ».

Un projet novateur unique en France

Les deux premiers cercles rennais achèveront leur formation en juillet. Dès la rentrée, Fanny Dufour espère en proposer de nouveaux non seulement à Rennes, bien sûr, mais aussi à Nantes, Brest et sur la région de Vitré/Fougères où quelques femmes sont déjà intéressées. En attendant de pouvoir revenir à des formations en groupes, des séances de découverte sont disponibles en visioconférence.

Confiante dans son projet, original et sans doute unique en France, Fanny Dufour s'enthousiasme : « ayons un maximum de femmes qui osent s'affirmer qu'elles soient managers ou étudiantes, jeunes filles ou cheffes d'entreprises ou juste qu'elles veuillent s'emparer des discussions en famille ! » Pour l'heure, ses premières stagiaires vont de la « femme de 63 ans qui termine sa carrière et a envie de porter ses convictions dans le monde associatif » à la faveur de sa proche retraite à « l'étudiante de 26 ans stressée par les examens oraux ».

Geneviève ROY

Photos des cercles de parole : Camille Daniel

Pour aller plus loin : retrouver les Nouvelles Oratrices sur leur site, leur page Facebook, sur Instagram et sur Linkedin

Powered by CoalaWeb