Elles sont trois sœurs. Elles sont nées à Rennes. Chacune a fait son chemin. Et sur ce chemin, chacune a rencontré un ou des moyens d'expression artistique.

Françoise Cognet, la sœur du milieu, est restée à Rennes où elle retrouve l'espace d'une exposition ses deux « sisters ». Par des techniques et des supports différents (peinture, collages, photos) elles construisent un univers qui leur ressemble. Et où parfois, on les confond.

« Je crois qu'on aime bien toutes les trois se mesurer, se lancer des petits défis » s'amuse Françoise Cognet. L'exposition Sisters and Co est pour elle l'occasion « de se retrouver sur une espèce de petite histoire familiale [qu'elles n'avaient] pas encore imaginée ».

DSCN1218

 

La plus jeune est aussi la plus connue. Catherine Ceylac, journaliste, a longtemps présenté une émission à succès le matin sur France Télévision, Thé ou Café. Elle écrit, bien sûr, mais elle peint aussi, inspirée par ses rencontres.

L'aînée, Nicole Wolf, est brocanteuse du côté du Pouliguen. Sa passion pour les vieux objets s'est peu à peu transformée en envie toujours plus vive de redonner une seconde vie à ses trouvailles. En utilisant les collages, les superpositions, elle aime faire et refaire, détourner et étonner.

sister2La troisième sœur, c'est Françoise. Elle travaille dans la formation et la communication et multiplie les engagements notamment en faveur de la défense des droits des femmes. Elle a gardé le nom de leur enfance commune : Cognet. Elle s'amuse avec les mots des autres, animée par la passion du théâtre depuis son plus jeune âge, mais aussi avec les images. Et quand elle prend une photo, elle la retravaille jusqu'à n'en retenir parfois qu'une « bribe » ou en « faire un puzzle ». Son but : donner à voir « des éléments qui n'étaient pas observés à la prise de vue ». « On part du concret – dit-elle – et après on peut imaginer et rêver. J'aime bien partir de ce qui est en destruction pour recréer, refaire, démonter et remonter. Pour arriver au beau, il faut passer par beaucoup d'étapes ! »

Rendre hommage à la mère « à travers ses filles »

Voilà pour le côté « Sisters ». Le « Co » du titre de l'exposition, elles l'empruntent à celle qui s'est penchée sur leurs berceaux. Plus qu'une fée marraine, c'est leur mère qu'elles ont souhaité associer en exposant à côté de leurs œuvres celles de Giselle Cognet « reconnue – disent-elles – pour le soin, l'esthétique et la diversité de ses pratiques ».

« Maman n'était pas une artiste, c'était une bonne artisane » explique Françoise Cognet avec beaucoup d'admiration pour la « façon très classique d'un travail bien fait » que leur mère savait mettre dans tous ses travaux : patchwork, peinture sur soie, tapisserie, reliure en cuir, vitraux, etc. « Rien ne lui a échappé » résume-t-elle, évoquant aussi une passion pour le chant lyrique dans lequel elle aurait pu faire carrière si la guerre – et ses trois filles – n'étaient arrivées. « Elle s'est quand même un peu libérée – dit-elle encore – mais un peu trop tardivement ! »

sister3Françoise Cognet qui, avec sa structure AgenZenCom, aime être « passeur » pour « souffler des idées » et « valoriser des actions artistiques », avait depuis longtemps envie « d'honorer » sa mère. Comme elle avait eu l'occasion de le faire pour son père en obtenant que son nom soit donné à la base nautique de Cesson-Sévigné. Pour elle, l'exposition Sisters and Co, c'est un peu lui « rendre hommage à travers ses trois filles ».

Geneviève ROY

Pour aller plus loin : Exposition Sisters and Co – Catherine Ceylac, Nicole Wolf, Françoise Cognet – 18 quai Duguay Trouin du 6 au 27 novembre du mardi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h45 à 18h et le samedi de 9h à 12h30

Powered by CoalaWeb

 

Une seule image

Chaque mois, une actualité résumée en une photo...

 

25 novembre - Journée internationale pour l'élimination des violences à l'égard des femmes 

noustoutes

 

#noustoutes35 - #noustoutesLorient - #noustoutesVannes - #noustoutes22