paulinesorop

Créé voilà plus de cinquante ans, fidèle aux valeurs défendues par la fondatrice du mouvement internationnal, Suzanne Noël, le club Soroptimist de Rennes vit depuis quelques mois une seconde jeunesse. Pour le plus grand bonheur de sa présidente, Solenn Douard (à droite sur la photo).

A quelques jours de la soirée cinéma annuelle organisée par son club à l'occasion de la journée du 25 novembre pour l'éradication des violences faites aux femmes, elle se réjouit que l'ONG qu'elle représente à Rennes soit « identifiée comme un réseau de valeurs » qui attire de nouvelles adhérentes, parfois très jeunes.

 

« La présidence change régulièrement ; pour moi, ça va bientôt être l'heure de passer mon tour et avoir restauré à Rennes une dynamique avec de nouvelles recrues, c'est important » analyse Solenn Douard, présidente du club Soroptimist depuis près de trois ans.

D'autant plus qu'elle a su inscrire le club dans le monde d'aujourd'hui. Articles dans les médias locaux, participation à des événements, création d'une page facebook, organisation d'Apéro-Sorop... c'est véritablement une nouvelle jeunesse que s'offrent les Sorop rennaises. « Ce qui a beaucoup bougé cette année – dit encore Solenn Douard – c'est la mise en réseau avec des mouvements portés par des femmes emblématiques qui se mobilisent à Rennes. Et c'est notre raison d'être puisque nous ne sommes pas directement impliquées dans les actions de terrain mais plutôt portées à soutenir et promouvoir des actions menées par d'autres femmes ».

film2019Un dynamisme qui porte ses fruits puisque déjà le club compte plusieurs nouvelles membres parmi lesquelles de très jeunes femmes. « J'ai l'impression d'apporter un peu de dynamisme » confie Pauline Petiteau, 20 ans, qui se réjouit de la complémentarité des expériences entre des étudiantes comme elle et les femmes plus âgées qui jusque là faisaient vivre le club : « elles sont une source de conseils ; c'est complémentaire ».

Un club qui mise sur l'intergénérationnel

De son côté, Solenn Douard salue l'arrivée de « deux jeunes étudiantes, l'une en Histoire, l'autre en Droit, qui sont très motivées, avec de fortes convictions, et qui nous apportent leur fraîcheur. » Elle-même mère de deux adolescentes n'hésite d'ailleurs pas à impliquer les plus jeunes dans la vie de l'association. Ce sera le cas le 26 novembre, à l'occasion de la projection du film Une femme d'exception.

Comme chaque année, le club Soroptimist de Rennes propose une soirée cinéma dont les bénéfices seront reversés à l'Asfad pour soutenir l'aide apportée aux femmes victimes de violences conjugales. « On a décidé de rendre notre action plus concrète – explique la présidente du club – et de très jeunes filles vont venir remettre à l'Asfad, non pas un chèque comme les autres années, mais une centaine de kits hygiène que nous avons pris le temps de constituer. C'est une façon de sensibiliser les plus jeunes au bénévolat et à l'engagement associatif. »

De plain pied dans le vingt-et-unième siècle, avec notamment le partenariat sur l'événement ESTIMnumérique, les Sorop comptent aujourd'hui à Rennes dans le monde associatif féministe. Et sa présidente se félicite que le club soit reconnu pour ses valeurs. « C'est touchant pour nous – dit-elle – et c'est une belle reconnaissance de notre volonté de renforcer les liens d'amitié et de sororité entre nous mais aussi de promouvoir les objectifs du développement durable de l'ONU. Désormais, on vient vers nous, c'est chouette ! »

Geneviève ROY

 

« Je me suis dit : je veux participer ; ça donne envie ! »

témoignage de Pauline Petiteau

« J'ai d'abord rencontré Christiane qui est devenue ma marraine de club. C'était une rencontre un peu fortuite ; elle a commencé à me parler de Soroptimist et finalement, on est restées trois heures à parler de ça. Je me suis tout de suite dit : je veux participer ; ça me plaît et ça me donne envie ! Il y avait une réunion le soir, elle m'a proposé de venir voir. J'ai été impressionnée par ces femmes qui ont eu un parcours professionnel et de véritables expériences et admirative de la simplicité avec laquelle elles m'ont présenté tout ça. De leur modestie, aussi ! Et de la bienveillance dont elles font preuve les unes envers les autres. Elles sont parfois gênées qu'on leur rappelle leur âge, alors, j'essaie d'éviter, mais ce que je trouve intéressant c'est justement le côté intergénérationnel. Elles connaissent la vie bien mieux que moi et, des fois, elles sont une source de conseils. Avec un petit côté maternel. J'ai l'impression d'apporter un peu de dynamisme ; elles me disent : les idées nouvelles, ça fait du bien. Notamment, pour tout ce qui concerne les nouvelles technologies. Avec une autre jeune étudiante qui est arrivée au club, on a mis en place une page facebook pour le club de Rennes. Elles sont heureuses d'être un peu bousculées et contentes de voir que les choses avancent. Elles en ont déjà fait des millions de choses, et nous, on arrive avec nos idées et on ne sait pas trop quelle portée ça va avoir ; elles sont plus raisonnables et c'est complémentaire. Leur expérience avec notre fougue ! Quand on a vingt ans, on fuse un peu dans tous les sens et c'est bien d'avoir quelqu'un qui a du recul. Même celles qui ont un certain âge, ont la volonté de bouger. D'ailleurs si elles sont au club, c'est qu'elles sont dynamiques quand même ! Les droits des femmes, c'est assez récent. Elles, elles ont connu une période que moi je n'imagine absolument pas et c'est très intéressant d'apprendre d'elles comment elles ont vécu ces transformations. Ça m'inspire et ça m'aide à imaginer comment je veux voir mon monde à moi se transformer dans les années futures... et c'est pour ça que je me sens extrêmement bien chez les Sorop ! »

Propos recueillis par Geneviève ROY

Photo 1 - Pauline le jour de son intronisation (au centre entre Solenn Douard, la présidente et Nicole Tanvé, la trésorière avec Christiane Janton-Botrel, sa marraine)

La soirée cinéma du club Soroptimist de Rennes aura lieu le mardi 26 novembre à 19h 30 au cinéma Gaumont. Pour participer à la projection du film Une femme d'exception  - prix d'entrée 10€ -réservations en ligne 

Powered by CoalaWeb